Le Gomasio

Stop à la monotonie, pensez aux herbes et aux épices

Dans un régime, le plus dur n’est pas d’être motivé, mais de tenir sur la durée.

Au bout de quelques jours, on trouve que les aliments ont moins de gout, et que nos plats sont fades.

C’est sur que le gout est différent de vos anciens plats préparés, de vos plats congelés chargé de sel, de graisses et de produits chimiques…

Tout au long de l’année, pour préparer mes repas , j’utilise une multitude d’herbes aromatiques, d’épices de ma cher maman, riches en anti oxydants et vitamines.

COMMENT SALER SES PLATS ?

Pour saler mes plats, j’utilise mon condiment préféré le GOMASIO, parfois écrit gomashio.
C’est une tradition culinaire japonaise utilisée depuis quelques milliers d’années.
Le gomasio est un subtil mélange de graines de sésame grillées et de sel marin non raffiné.

L’intérêt du gomasio est d’assaisonner mes plats tout en diminuant les quantités de sel absorbées par l’organisme, surtout lors de mes préparations pre compétition.

Vu notre goût prononcé pour le sel et notre consommation de sel de table trop élevée en France, cela n’est pas négligeable pour limiter l’hypertension artérielle et la rétention d’eau !

Le gomasio apporte aussi surtout

-des oligo-éléments phosphore
-du magnésium
– du calcium
-du fer

Sa teneur en acides gras insaturés le rend particulièrement intéressant pour protéger notre système cardiovasculaire.

Acides aminés et lécithine quand à eux luttent contre l’acidification de l’organisme (idéal pour les régimes riches en protéines ) et participent au bon équilibre du système nerveux.

Cet assaisonnement délicatement parfumé se marie à merveille avec des viandes blanches, les légumes, les salades.

J’ajoute souvent une pincée après la cuisson des aliments.

COMMENT ASSAISONNER SON PETIT DÉJEUNER ?

Selon vos plans nutritionnelles, vous mangez souvent le matin, des compotes, pancakes, bol de faisselle…

Au lieu de les sucrer, ajoutez-y des épices (muscade, poivre, curry, cumin, piment), des herbes (basilic, estragon, cerfeuil, persil, ciboulette);

J’ajoute souvent une pincée de cannelle ou de gingembre râpé sur mon pancake, cela vous permettra de moins édulcorer vos aliments.

Le gingembre et la cannelle stimulent le métabolisme et facilitent l’assimilation des aliments et leur transformation en énergie.

COMMENT ASSAISONNER SES SALADES ET LÉGUMES ?

Pour assaisonner vos plats, je préconise dans vos plans nutritionnelles certaines huiles riches en acides gras ( noisette, lin, olive, noix…) mais vous pouvez aussi y ajouter de l’huile de paraffine.

Elle se trouve généralement en magasin bio.
Mêlez-la à du jus de citron et relevez-la fortement avec poivre, curry, fines herbes.

Quand j’invite des amis, je prépare souvent des crudités à grignoter (carottes, branches de cèleri, fenouil, artichauts crus…), que je trempe dans un peu d’huile de paraffine avec un peu d’herbes, de citron et de concentré de tomate.

COMMENT ASSAISONNER VOS PLATS ?

Pour vos grillades, vous pouvez ajouter à vos viandes un petit hachis d’échalote crue, du thym pilé ou du persil écrasé qui remplaceront le beurre.
Ce que je fais souvent c’est de presser par-dessus un quartier de citron.

Vous pouvez saupoudré vos patates douces de cumin ou d’estragon, du safran et du curcuma sur votre riz, quinoa etc…

Vous l’aurez compris que les épices et les herbes sont importantes dans un régime.
Créer des repas avec des herbes et des épices est l’une des meilleures façon d’ajouter des couleurs, des goûts et des arômes aux aliments sans ajouter de sel ou de graisse.

Vous l’aurez vu aussi, je prends plaisir à cuisiner pour mes amis, à défaut de vous recevoir, je vous donne quelques uns de mes plats riches en épices.

– Crevettes sauce crème d’avoine aneth ciboulette
– Curry de légumes à la noix de coco et à la coriandre
– Samoussas de thon à la coriandre et au curry
– Merlan/Daurade à la coriandre
– Curry d’épinards et de pois chiche
– Courgettes à la menthe

Maintenant à vos fourneaux, et notez aussi que j’aime être invité

BON APPÉTIT

LIKE IT !
SHARE IT !